Finlande

ELEMENTS DE CONTEXTE

HISTOIRE

DEMOGRAPHIE

En Finlande, la densité de population est faible : près de 18 habitants par KM2 en 2010.

CONTEXTE SOCIO-ECONOMIQUE

La Finlande, restée en dehors de la zone euro, n’a pas échappé à la hausse de son taux de pauvreté depuis 2000, passant en 10 ans de 11% à 13,1% ! On constate, malgré un léger retour à la croissance depuis 2010, une augmentation du nombre de travailleurs pauvres. Ceci serait dû à un accroissement du nombre de travailleurs à temps partiel dans des emplois à faible rémunération.

La pauvreté infantile est importante, surtout lorsque ces enfants sont issus de parents nés hors de l’Union européenne (plus de 50%). Selon l’observatoire des inégalités, si ce phénomène existe dans tous les pays, il est véritablement très important en Finlande.

L’HABITAT

HISTOIRE DES VILLES – PATRIMOINE

A la fin du Moyen Age, les Finlandais ont introduit le vieux système de partage parcellaire des terres, système d’origine suédoise. Les villages sont construits en quartiers, avec des parcelles de longueur et de largeur similaires. AuX Temps Modernes, on retrouvera surtout de grandes fermes isolées.

Si les premiers pionniers finnois n’occupaient que les bords du pays, ils se sont peu à peu avancer vers l’intérieur des terres, refoulant devant eux les Lapons qui étaient surtout des chasseurs.

Suite à un excédent de population, les Finlandais vont instaurer un type de contrat entre ouvriers sans terre et chefs d’exploitations agricoles. Cette institution durera jusqu’au début du XXe siècle et sera la raison de la forte augmentation du défrichement et du nombre de terres cultivées.

A la fin de la guerre 40-45, la Finlande perd une partie de son territoire au profit de la Russie. Elle doit alors accueillir de nombreux réfugiés qui veulent rester finlandais.

La Finlande est demeurée rurale plus longtemps que d’autres pays. Ce n’est qu’en 1970 que l’ensemble de la population urbaine va dépasser l’ensemble de la population rurale. Mais ceci est en partie dû à la définition de l’urbanité. En Finlande, l’habitat est très dispersé et le critère du nombre d’habitants par agglomération ne devrait pas totalement s’appliquer. Dès lors ce serait plutôt vers les années 1955-1960 que la Finlande s’urbanise.

HABITAT URBAIN

HABITAT RURAL

Aspects légaux

DROIT AU LOGEMENT

Le droit d’accès à un logement convenable est inscrit dans la Constitution finlandaise comme une partie de plus grands droits sociaux fondamentaux. Conformément au paragraphe 1 de l’article 19, “ceux qui ne peuvent pas obtenir les moyens nécessaires à une vie dans la dignité ont le droit de recevoir substance indispensable et des soins.” Cette disposition comprend le droit à l’hébergement (logement) si la vie ou la santé est en danger, sans obligation d’hébergement organisé.

La Loi sur la protection sociale (710/1982) contient des informations sur les «services de logement» comme «service social» (§ § 17 et 22-23). Il y a deux types de services de logement : «aide au logement» et «logement accompagné”. Selon 17 § “Les aides au logement sont prévus pour les personnes qui, pour des raisons particulières, ont besoin d’aide et de soutien pour leurs conditions de vie.” En outre, la Loi sur la protection de l’enfance (683/1983) §13 exige que l’Autorité sociale fournisse du logement en fonction des besoins si le bien-être de l’enfant est en danger. La Constitution finlandaise §6 n’autorise aucune discrimination en raison de l’origine.

Les jeunes qui ont été placés en détention sont le seul groupe de personnes en Finlande qui ont un droit subjectif au logement.

La Finlande a ratifié la Charte sociale européenne révisée 21/06/2002, en acceptant 88 des 98 paragraphes de la Charte révisée, y compris l’article 31 sur le droit au logement. Elle a ratifié le Protocole additionnel prévoyant un système de plaintes collectives le 17/07/1998. La Finlande a fait une déclaration permettant à des ONG nationales de présenter des plaintes collectives.

Source : FEANTSA, 2012

EXPULSIONS FORCÉES

DROIT FONCIER

ACCAPAREMENT DE TERRES

PRATIQUES INTÉRESSANTES

Aspects sociaux et économiques

MARCHE DU LOGEMENT

Selon l’INSEE, en 2007, 67% des ménages finlandais étaient propriétaires de leur logement (moyenne européenne = 65%).

QUALITÉ DES LOGEMENTS

HABITAT INFORMEL / BIDONVILLE / SANS-ABRI

SANS-ABRISME

Selon le rapport de la FEANTSA (2007), la Finlande connaitrait une diminution du nombre de sans-abri. La question de la liaison entre emploi et logement est alors clairement posée. Tous les services en Finlande sont liées à la résidence et, à l’exception de quelques grandes villes, il n’y a pas de services sans-abri en tant que tels. Il est donc impossible de donner une liste exhaustive du nombre de sans-abri. La meilleure option est de contacter les services sociaux locaux. Ils connaissent les services disponibles dans leur région et ils peuvent aussi donner des informations sur les différentes prestations tel que l’accès aux services logement, etc.

ROLE DES POUVOIRS PUBLICS

LOGEMENT PUBLIC (3)

Définition et situation en 2012

Le logement social en Finlande consiste en logements subven- tionnés par des prêts avec bonification d’intérêts accordés par le Housing Finance and Development Centre of Finlande (ARA) (Centre Finlandais de développement et de financement du logement), loués pour un loyer basé sur le coût, à des locataires sélectionnés en fonction de leurs besoins sociaux et financiers. Le droit au logement est établi par la Constitution et l’objectif du logement social est de faciliter l’accès de tous les citoyens à des logements stables et de grande qualité. Les autorités locales sont chargées de faciliter cet accès au niveau local et doivent également procurer un logement à certains groupes vulnérables. Le parc de logements sociaux du pays correspond à environ 16% du parc total.

Comment ça marche ?

Actuellement, environ 60% de tous les logements locatifs subventionnés par l’ARA appartiennent aux municipalités et sont gérés par des sociétés municipales ou, dans une moindre mesure, directement par les autorités locales. Les sociétés de logement à but modérément lucratif jouent un rôle complémentaire. Des allocations logement sont également attribuées pour aider les bénéficiaires à payer leur loyer, l’entretien du logement, le chauffage et l’eau.

Les critères de priorité sont les besoins sociaux et la situation d’urgence. Les revenus sont un facteur important, mais aucun plafond de revenus n’est fixé.

 

Aspects culturel – religieux – symbolique

Aspects écologiques

Bibliographie & Sitographie

Michel Cabouret, La Finlande, éd. Karthala, 2005.
Réseau FEANTSA
CECODHAS, Rapport 2012

PROBLEMES MAJEURS SELON LA SOCIÉTÉ CIVILE

REVENDICATIONS MAJEURES DE LA SOCIÉTÉ CIVILE

QUELQUES ACTEURS DE LA SOCIÉTÉ CIVILE

  • ASUKASLIITTO RY = association des locataires et des propriétaires. L’association propose des conseils; édite un journal; organise des séminaires ; propose des formations. Parmi les thèmes de travail, on trouve le logement sain et durable – le logement abordable – l’évolution du logement en Europe et ses répercutions sur la situation en Finlande. Informations via site FEANTSASite Internet d’ASUKASLIITTOLes contacter
  • NUORISOASUNTOLIITTO = association finlandaise à but non lucratif pour le logement des jeunes. Cette association travaille à l’échelon national et fédère les associations locales d’aide au logement des jeunes. Ces associations fournissent du logement abordable pour les jeunes; empêchent l’itinérance des jeunes dans l’ensemble du pays; proposent des services afin d’aider à la transition vers l’âge adulte; défendent les intérêts des jeunes en matière de logement; produisent et partagent des informations sur ce sujet. Informations via site FEANTSASite Internet NUORISOASUNTOLIITTOLes contacter
  • Y-SÄÄTIÖ = Fondation qui offre des services sociaux de logement pour les sans-abri, les réfugiés et les personnes vulnérables à l’itinérance. Elle construit (avec des financements de l’Etat) et gère des logements “sociaux” à travers tout le pays. Elle est attentive à la problématique de la croissance urbaine. Informations via site FEANTSASite Internet Y-SÄÄTIÖLes contacter
  • HELSINKIMISSIO = association caritative qui a pour objet de ‘rechercher, trouver et aider les citadins solitaires’. Partant du point de vue que la solution ne se trouve pas (uniquement) dans l’accroissement de moyens financiers, de volets sociaux ou de médicaments pour ces personnes, ils investissent au quotidien avec des bénévoles dans le lien social. Ils sont experts en ‘capital social’ et estiment que leur travail a la dimension d’une ‘action civile’. Leur site InternetLes contacter.

Vous aimerez aussi...